De Lotharingie à Lorraine

Publié le par Karolvs

HISTOIRE D'UN NOM


Le royaume dont hérita Lothaire II en 855 s'étendait sur les terres comprises entre la Meuse et le Rhin, de la Mer du Nord à Besançon. Alors que d'autres pays étaient désignés par le nom des peuples qui les habitaient (Alémanie, Lombardie etc...), l'héritage de Lothaire n'avait pas de nom car il était fait de peuples divers. On le nommait par rapport au roi défunt.

Ainsi un document daté de 868 parle des Lotharienses, c'est-à-dire des gens de Lothaire, pour les distinguer des Karlenses, les sujets de Charles le Chauve. De même le pays est nommé par rapport au souverain : Regnum Lothariense ou Regnum Lotharicum, le royaume de Lothaire.

Plus tard, en 912, les annales d'une abbaye d'Alsace parlent de Hlutaringi ou encore de Hlodarii pour désigner les sujets de Lothaire et de ses successeurs. Bien que le suffixe -ingi soit normalement réservé aux membres d'une dynastie (la famille du roi comme dans "Carolingiens"), il s'appliquait ici à tous les habitants. A la fin du Xème siècle Lotharingi (Lotharingiens) finit par l'emporter sur les autres désignations et donna naissance à Lotharingia (Lotharingie).

Il fallut ainsi un siècle pour que s'impose un nom qui désignât le royaume et les peuples de Lothaire et de ses successeurs. Dans l'esprit des chroniqueurs, ce royaume et ce peuple existaient bien en tant que tels puisqu'ils avaient inventé des mots pour les nommer. Ils leur prêtaient d'ailleurs un caractère, comme en témoigne le Saxon Widukind lorsqu'il évoque la ruse dont avait dû user Henri 1er l'Oiseleur pour venir à bout des Lotharingiens "...parce que c'est un peuple changeant, habitué aux ruses, prompt à la guerre et prêt à s'adapter aux nouveautés". Un autre historien du Xème siècle mentionne l'existence à la frontière occidentale du royaume de Lothaire ", d'un peuple "d'une barbarie indomptée, jalouse du bonheur d'autrui et de son propre salut, méprisant les admonestations paternelles du Duc et craignant à peine l'autorité".

 

Dans la langue courante le mot Lotharingia subit des transformations. Il évolua en particulier vers Lohereigne puis Lorraine, mais aussi Lothier pour les Wallons et Lothringen pour les germanophones. Dans les textes médiévaux, le mot "Lotharingus" pouvait aussi bien désigner un habitant de Toul, de Metz, de Liège ou de Cambrai.

Après le partage de l'ancien royaume de Lothaire II en deux duchés, le nom "Lorraine" s'appliqua progressivement au seul duché méridional, c'est-à-dire l'équivalent des quatre départements lorrains actuels.

SOURCES

 

  • Encylopédie Illustrée de la Lorraine (M. Parisse; Editions Serpenoise - P.U.F.)
  • Lorraine (Editions Christine Bonneton)
  • Naissance de deux peuples – Français et Allemands IXe-XIe siècles (Carlichard Brühl – Fayard 1995)

Publié dans De Clovis à René II

Commenter cet article

Karolvs 09/11/2008 13:45

En effet, je suis un Mosellan demeurant actuellement dans le 54.
Bravo pour Blogs57.

En espérant te voir bientôt sur les forums du Couarail - http://couarail.heberg-forum.net/portal.php

Annak 09/11/2008 12:50

Bonjour :) bienvenue dans la Communauté des blogs régionalistes.
Par hasard, tu ne serais pas de Moselle ? car j'anime une communauté des blogueurs mosellans : http://blogs57.over-blog.com/pages/A_propos_de_Blogs57-665591.html
Bon dimanche :)